Recherche

eShift®: Recherche Collaborative Internationale

Aujourd'hui, face à une population vieillissante, une augmentation globale des maladies chroniques et complexes et des contraintes financières mondiales, les systèmes de santé ont de fortes pressions pour développer des modèles novateurs de soins, des réformes des modèles de travail et des paradigmes améliorés d'autogestion. En utilisant une plateforme technologique qui cherche à résoudre ces défis, eShift® peut maintenir plus de patients à leur domicile, soutenir la sortie d’hospitalisation anticipée, prévenir les réadmissions et augmenter la capacité de prise en charge des professionnels de santé. Cela dit, rien ne serait possible sans la collaboration indépendante entre chercheurs qui ont publié des travaux et des évaluations des modèles de soins que nous travaillons à fournir.

Mission

La Recherche Collaborative Internationale (IRC) vise à mettre en place une recherche indépendante, de haute qualité qui comprend des méthodes mixtes pour explorer l'impact sur la qualité, la sécurité et la rentabilité des nouveaux modèles de service.

L’IRC d’eShift® est conçue pour permettre le partage d'outils et d'opportunités entre ses membres, et comprend la recherche sur les résultats dans des populations de patients spécifiques et la recherche factuelle où les ‘bonnes pratiques’ peuvent être identifiées, adoptées et évaluées dans le cadre d’eShift®. Le but est d'utiliser ces résultats pour mettre en œuvre des modèles de prestation de soins qui favorisent l'efficacité, le rendement, l'équité, la sécurité, la ponctualité et l'approche centrée sur les patients.

Objectifs Stratégiques

- Identifier les domaines pertinents et principaux de recherche du point de vue des différentes parties prenantes;
- Produire des données sur les différences dans la pratique clinique dans divers contextes et selon la variabilité des résultats;
- Définir une population pour conduire une recherche comparative sur l'efficacité des pratiques pour définir les bonnes pratiques;
- Adopter les bonnes pratiques définies pour démontrer l'amélioration des résultats par des mesures de suivi et des évaluations longitudinales;

Collaborateurs

Dr. Steven Ariss
Dr. Rod Borillo
Dr. Lorie Donelle
Dr. Sam Kyeremateng
Prof. Sue Mawson (chair)
Dr. Sandra Regan
Mr. Daniel Wolstenholme
Mrs. Donna Ladouceur

 

Canada / Ontario

Mémoire de recherche - Techniciens (Aides soignants) Mars 2016

Les aides soignants (techniciens) ont décrit eShift comme un modèle de soins qui renforçait leur rôle au sein de l'équipe de soins. Ils sont convaincus que leur contribution est appréciée. En complément de leur formation initiale, ils ont reçu une formation approfondie en soins palliatifs qu'ils ont mis en pratique pour répondre aux besoins des patients, des aidants naturels et des infirmières coordinatrices (Directing Nurses). Ils ont pu établir des bonnes relations avec l'ensemble des intervenants et des patients.

Résumé de recherche - Des infirmières coordinatrices (Directing Nurse) Mars 2016

Les infirmières coordinatrices ont décrit eShift comme un modèle de soins qui leur permettait de répondre aux besoins des patients et des aidants familiaux, d’améliorer la communication et la collaboration dans les équipes de soins. L'amélioration de la qualité des prestations des soins qui en découle induit une satisfaction professionnelle accrue.

Dossier de recherche - Infirmières praticiennes, avril 2016

Les infirmières praticiennes fournissant des soins palliatifs à domicile ont été interrogées (n = 4) au début de l'étude et six mois plus tard. Lorsqu’elles ont parlé des patients qui reçoivent des soins selon le modèle eShift, les infirmières ont décrit des soins cohérents réalisés en équipe pour des patients dont l'état était bien surveillé et la gestion des symptômes satisfaisante. Elles pensaient également que les patients pouvaient mieux se reposer sachant que leur famille avait un soutien et du repis.

Dossier de recherche - Médecins Mars 2016

Les médecins generalistes et les medicins spécialistes en soins palliatifs ont été interviewés (n = 6). Les médecins ont décrit eShift comme un modèle de soins qui leur permettait de répondre aux besoins des patients en matière de soins palliatifs à domicile et empêchait les admissions inutiles à l'hôpital.

Mémoire de recherche pour les patients et les aidants familiaux Décembre 2015

Les prestataires de santé, les coordinateurs de soins et les aidants familiaux ont indiqué que: Les familles hésitaient à se décharger des soins car elles se sentent responsables des soins prodigués à leur parent. Les patients à leur tour ont parfois exprimé le souhait de n'être pris en charge que par des membres de la famille, limitant ainsi les soins fournis par le personnel infirmier et les techniciens (aides soignants). Les familles craignaient souvent un afflux de nouveaux intervenants à chaque augmentation du niveau de soins. Le désir de vie privée a contribué à la réticence des familles à accepter les soins, en particulier durant la nuit; un moment intime pour les familles. Cela a eu un impact sur l’acceptation du programme eShift par les familles.

Mémoire de recherche pour les coordonnateurs (care coordinators) de soins 9 décembre 2015

Les coordonnateurs de soins ont décrit eShift comme un modèle de soins qui complète et améliore leur prestation. Ils ont été en mesure d'attribuer des soins rapides, de qualité, efficaces et axés sur les patients et leurs aidants naturels avec des infirmiers et  aides soignants (techniciens).

Université de Western

L'expérience des aidants naturels pour prendre soin d'un membre de leur famille recevant des soins palliatifs à domicile

Face aux préoccupations concernant la capacité de réponse aux besoins de prise en charge des patients sur leur lieu de résidence, le Centre d'accès aux soins communautaires du Sud-Ouest de London (Ontario) teste un nouveau modèle de prestation de soins palliatifs à domicile. Le but de cette étude est de décrire les expériences des aidants naturels de patients recevant des soins palliatifs dans le cadre du modèle de soins à domicile eShift®.

Royaume-Uni

Stratégie d'Engagement de l'Industrie du NIHR CLAHRC YH, Royaume-Uni

La Stratégie d'Engagement de l'Industrie du NIHR CLAHRC YH définit la stratégie pour l'Institut National pour la Recherche, la Collaboration et le Leadership en Recherche Appliquée en Santé et Soins du Yorkshire et Humber (NIHR CLAHRC YH, Royaume-Uni) visant à s'engager avec des experts de l'industrie en prenant appui sur des collaborations établies un certain nombre d’entre eux.

Elle détermine les processus et mécanismes par le biais desquels nous souhaitons travailler avec le Bureau du NIHR pour l'Infrastructure de Recherche Clinique (NOCRI) qui nous aide à identifier des nouveaux partenaires industriels potentiels et à leur garantir un accès simplifié à notre expertise et infrastructure.

Le NIHR CLAHRC YH organise une Réunion d'Information à destination des industriels

Cette réunion d'information met l'accent non seulement sur nos façons de travailler avec les partenaires de l'industrie, mais aussi sur la façon dont nous avons un impact sur le plan local et national.

La conception du CLAHRC repose sur un approfondissement de sa connaissance des besoins en matière de soins et santé pour comprendre comment ils peuvent être traités et transformés par les technologies numériques dans le but d’atteindre les trois objectifs principaux de NHS (Service National de Santé, Royaume-Uni) : la sécurité, la qualité et l'efficience des soins de santé.

EnComPaSS: Vers un service de soutien palliatif hors hôpital amélioré

Impact de l'utilisation de la technologie mobile pour soutenir la prestation de soins palliatifs hors hôpital.

Dr Paul Taylor, Dr Steven Ariss, Dr Sam Kyeremateng, Prof. Sue Mawson