Contactez-nous
Prénom
Nom de famille
Entreprise
Adresse e-mail
Numéro de téléphone
Comment pouvons-nous vous aider?
LOGICIEL PERMETTANT LA TÉLÉ-DÉLÉGATION DE SOINS
Notre plateforme SaaS eShift relie des experts médicaux à distance à des équipes de soins hors hôpital. Ceci permet de déléguer et contrôler des interventions au domicile de patients qui, sinon, seraient hospitalisés ou auraient besoin d'un personnel plus qualifié.
AVANTAGES
Soins centrés sur le patient
Les patients reçoivent des soins personnalisés complexes sur le lieu de leur choix, leur domicile.
Nous augmentons rapidement les compétences des intervenants à domicile. Plus disponibles, ils soignent plus de patients lors de visites moins couteuses.
Réduction des coûts des soins
Les outils de coopération d'eShift permettent une coordination transparente entre équipes de soins et écosystème de santé.
Collaboration avec des partenaires
Augmentation de la capacité
Nous transformons un clinicien en plusieurs en utilisant la télé-délégation de soins.
La plateforme eShift et la télé-délégation de soins peuvent ajouter de la valeur à tout organisme de santé qui cherche à ameliorer la qualité et l'efficacité des soins au domicile. Nous travaillons avec les autorités de santé publique, les assureurs, les réseaux de prestataires, les hôpitaux, les prestataires de soins à domicile et les établissements universitaires qui cherchent à accroître leur capacité et la complexité des soins à domicile.
NOS CLIENTS
eShift a été déployé pour la première fois en Ontario, au Canada, en 2010. Le but est de remplacer le séjour à l'hôpital d'enfants mécaniquement dépendants et fragiles par une prise en charge à domicile. Au cours des 12 dernières années, plusieurs prestataires de soins au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France ont adopté la télé-délégation. Ils élargissent le champ d'action des équipes de terrain en réponse à une demande de soins et des populations de malades croissantes.
Eshift
CANADA
ROYAUME-UNI
ÉTATS-UNIS
FRANCE
ÉTUDE DE CAS : CANADA
$7,949 (-59.3%)
$2,901 (-57.9%)
$5,048 (-57.9%)
13% (-41.7%)
28.5 days (-81.0%)
3.3 days (-59.3%)
Une deuxième autorité sanitaire de l'Ontario a adopté ce modèle pour la prise en charge de BPCO et ICC à domicile en 2019, avec l'intention de l'étendre à d'autres hôpitaux partenaires dans un proche avenir.
Expansion:
L'autorité locale de santé publique et l'un des plus grands centres de soins de courte durée de l'Ontario se sont associés. Ils offrent des soins et une éducation thérapeutique à domicile en utilisant eShift pour les patients atteints de BPOC et d'ICC en sortie d'hôpital.
Solution eShift:
En 2015, les patients atteints de BPOC dans le sud-ouest de l'Ontario représentaient près du quart des admissions à l'hôpital avec des séjours prolongés et des taux élevés de réadmission, ce qui avaient un impact négatif sur le coût des soins et les résultats cliniques.
Problème:
$15,277
Coût total des soins
$3,275
-47.9%
$7,949
Coût du parcours de soins en ville
-11.7%
$12,002
$2,901
Coût hospitalier
-57.9%
$5,048
22.5%
Réadmission à 30 jours
-59.3%
-41.7%
13%
8.1 days
150 days
Durée de prise en charge à domicile
Durée de séjour à l'hôpital
-81.0%
28.5 jours
3.3 jours
Résultats:
Avec eShift
Impacts positifs sur
Avant
ÉTUDE DE CAS:
ROYAUME-UNI
28.5 days (-81.0%)
3.3 days (-59.3%)
with eShift
with eShift
With eShift
Impacts positifs sur
with eShift
with eShift
£2000
Avec eShift
with eShift
10:1
with eShift
Over £2.4M
ROI du projet
Économie annuelles globales
Économie par patient
Impacts positifs sur
Résultats:
-25%
Nombre d’hospitalisation
St. Luke’s Hospice a adopté la télé-délégation de soins. Cela permet aux infirmiers de ville d'accéder aux médecins en soins palliatifs et aux prescripteurs via eShift, élargissant leurs compétences aux patients en fin de vie souhaitant rester sur le lieu de leur choix pour leurs derniers jours.
Solution eShift:
L'étude du modèle développé par St. Luke’s Hospice a été publiées dans la revue BMJ Supportive & Palliative Care.
Expansion:
Au Royaume-Uni, la majorité des soins palliatifs sont dispensés par des hospices caritatifs. En 2016, seules 44 % des personnes pouvant bénéficier de soins palliatifs ont été prises en charge via un établissement spécialisé.
Problème:
ÉTUDE DE CAS: ÉTATS-UNIS
La durée élevée de l'hospitalisation des patients atteints de maladies chroniques et l'augmentation du taux de réadmission avaient un impact négatif sur les résultats cliniques, opérationnels et financiers des organisations de prise en charge de Metro Detroit.
Problème:
Un prestataire « pilote » a créé un nouveau rôle d'intervenant au domicile : Patient and Family Technician. Ses compétences cliniques élargies grâce à la télé-délégation servent au domicile des patients atteints de maladies chroniques post-aiguës dont la probabilité de réadmission dans les 30 jours est élevée.
Solution eShift:
Le modèle de prise en charge développé dans ce projet pilote a été adopté par l'équipe CC2H à London (Ontario). eShift y fonctionne depuis 2015 pour les patients atteints de BPOC post-aiguë et d'ICC.
Expansion:
100%
Résultats:
30%
Réadmission à 30 jours
ÉTUDE DE CAS : FRANCE
En utilisant eShift, les infirmières peuvent documenter chaque visite avec l’appui en temps réel d’un réfèrent sur la maladie de Parkinson. L’élaboration automatisée de comptes rendus détaillés pour les neurologues permet la concertation autour des cas et l’adaptation rapide des prescriptions.
Solution eShift:
Le déploiement à toutes les régions françaises est en cours. L’utilisation d’eShift pour d’autres parcours est à l’étude.
Expansion:
Elivie, prestataire de soins à domicile, est le garant du parcours de ses patients et du lien avec leur hôpital. Pour les malades parkinsoniens, le suivi des symptômes et traitements est un élément clé du succès de la prise en charge. A domicile, ce suivi est complexe à réaliser par des non-spécialistes et sans supervision.
Problème:
Renforcement des compétences des équipes
Renforcement du lien avec le prescripteur
Amélioration de la prise en charge des patients
Résultats:
ÉTUDE DE CAS: CANADA
With eShift
Performance Outcomes
Before
-81.0%
-57.9$
-41.7%
-57.9$
-47.9%
28.5 days
$2,901
13%
$5,048
$7,949
-59.3%
3.3 days
Une deuxième autorité sanitaire de l'Ontario a adopté ce modèle pour la prise en charge de BPCO et ICC à domicile en 2019, avec l'intention de l'étendre à d'autres hôpitaux partenaires dans un proche avenir.
Expansion:
$7,949 (-59.3%)
$15,277
Coût total des soins
$12,002
$5,048 (-57.9%)
Coût hospitalier
22.5%
13% (-41.7%)
Réadmission à 30 jours
$2,901 (-11.7%)
$3,275
Coût du parcours de soins en ville
150 jours
28.5 days (-81.0%)
Durée de prise en charge à domicile
8.1 jours
3.3 days (-59.3%)
Durée de séjour à l'hôpital
Résultats:
En 2015, les patients atteints de BPOC dans le sud-ouest de l'Ontario représentaient près du quart des admissions à l'hôpital avec des séjours prolongés et des taux élevés de réadmission, ce qui avaient un impact négatif sur le coût des soins et les résultats cliniques.
Problème:
L'autorité locale de santé publique et l'un des plus grands centres de soins de courte durée de l'Ontario se sont associés. Ils offrent des soins et une éducation thérapeutique à domicile en utilisant eShift pour les patients atteints de BPOC et d'ICC en sortie d'hôpital.
Solution eShift:
ÉTUDE DE CAS: ROYAUME-UNI
With eShift
Performance Outcomes
Before
-81.0%
-57.9$
-41.7%
-57.9$
-47.9%
28.5 days
$2,901
13%
$5,048
$7,949
-59.3%
3.3 days
Au Royaume-Uni, la majorité des soins palliatifs sont dispensés par des hospices caritatifs. En 2016, seules 44 % des personnes pouvant bénéficier de soins palliatifs ont été prises en charge via un établissement spécialisé.
Problème:
St. Luke’s Hospice a adopté la télé-délégation de soins. Cela permet aux infirmiers de ville d'accéder aux médecins en soins palliatifs et aux prescripteurs via eShift, élargissant leurs compétences aux patients en fin de vie souhaitant rester sur le lieu de leur choix pour leurs derniers jours.
Solution eShift:
L'étude du modèle développé par St. Luke’s Hospice a été publiées dans la revue BMJ Supportive & Palliative Care.
Expansion:
ROI du projet
10:1
Over £2.4M with eShift
Économie annuelles globales
£2000 with eShift
Économie par patient
-25% with eShift
Nombre d’hospitalisation
Résultats:
ÉTUDE DE CAS : ÉTATS-UNIS
With eShift
Performance Outcomes
Before
-81.0%
-57.9$
-41.7%
-57.9$
-47.9%
28.5 days
$2,901
13%
$5,048
$7,949
-59.3%
3.3 days
Un prestataire « pilote » a créé un nouveau rôle d'intervenant au domicile : Patient and Family Technician. Ses compétences cliniques élargies grâce à la télé-délégation servent au domicile des patients atteints de maladies chroniques post-aiguës dont la probabilité de réadmission dans les 30 jours est élevée.
Solution eShift:
Le modèle de prise en charge développé dans ce projet pilote a été adopté par l'équipe CC2H à London (Ontario). eShift y fonctionne depuis 2015 pour les patients atteints de BPOC post-aiguë et d'ICC.
Expansion:
La durée élevée de l'hospitalisation des patients atteints de maladies chroniques et l'augmentation du taux de réadmission avaient un impact négatif sur les résultats cliniques, opérationnels et financiers des organisations de prise en charge de Metro Detroit.
Problème:
30%
100%
Réadmission à 30 jours
Résultats:
ÉTUDE DE CAS:
FRANCE
With eShift
Performance Outcomes
Before
-81.0%
-57.9$
-41.7%
-57.9$
-47.9%
28.5 days
$2,901
13%
$5,048
$7,949
-59.3%
3.3 days
En utilisant eShift, les infirmières peuvent documenter chaque visite avec l’appui en temps réel d’un réfèrent sur la maladie de Parkinson. L’élaboration automatisée de comptes rendus détaillés pour les neurologues permet la concertation autour des cas et l’adaptation rapide des prescriptions.
Solution eShift:
Le déploiement à toutes les régions françaises est en cours. L’utilisation d’eShift pour d’autres parcours est à l’étude.
Expansion:
Elivie, prestataire de soins à domicile, est le garant du parcours de ses patients et du lien avec leur hôpital. Pour les malades parkinsoniens, le suivi des symptômes et traitements est un élément clé du succès de la prise en charge. A domicile, ce suivi est complexe à réaliser par des non-spécialistes et sans supervision.
Problème:
Renforcement du lien avec le prescripteur

Amélioration de la prise en charge des patients

Results:
Renforcement des compétences des équipes